gtag('config', 'UA-46342927-1', );

Appelé aussi petit chien du Tibet

Originaire du toit du monde (le Tibet), ces petits chiens appelés “Lhassa Apso” par les occidentaux (Apso vient de “Rapso” : poil de chèvre, en rapport avec sa fourrure. Ils étaient jalousement gardés dans les Lamasseries ou à la cour du Dalaï Lama.
Surnommés “Apso Seng Kye” (chien sentinelle au rugissement de lion) par les Tibétains, il symbolisaient le petit chien qui entourait Bouddha et pouvaient se transformer en lion pour protéger son maître.
Au cours de voyages lointains, lorsqu’ils accompagnaient les moines, ils se cachaient dans leurs manches et doués d’une ouïe très fine, ils en bondissaient pour prévenir du moindre danger.

L’arrivée de l’Apso en occident est très récente. Elle date du début du siècle. Ce sont les anglais en poste aux Indes qui ramenèrent les premiers spécimens.
Considérés comme sacrés dans leur pays, ces chiens étaient rarement offerts d’où leur difficulté d’implantation dans nos régions.

Nos reproducteurs: 

Jigme des Sylphes enchantés 

Jet Sun des p’tibetains 

Lolita Lempicka des espinousses